Commune de 420 habitants, Saint-Péver se perche à flanc de coteaux, sur 13 km2, le long de la vallée du Trieuc, à 10km de Guingamp. Ses nombreux ruisseaux et bosquets en font un coin très apprécié des chasseurs et des pêcheurs. Sans oublier les amateurs de champignons qui, dès les premiers jours de cueillette, prennent d’assaut les bois alentours.

 

 

Saint-Péver tire son origine du prêtre Saint Bezver,

 

420 habitants
Superficie : 13 kms²
Gentilé : Pévérois, Pévéroise
Sous l’Ancien régime, Saint-Péver était une trève dépendant de la paroisse de Saint-Fiacre, succursale de celle de Plésidy. Cette trève élut sa première municipalité au début de 1790. Saint-Péver s’enorgueillit de deux chapelles classées : la chapelle d’Avaugour (XVème siècle) et la chapelle de Restudo (XIVème siècle).
L’église paroissiale mérite aussi le détour, dans un bourg qui s’embellit année après année.

 

Zoom sur


  • Un pardon dans la tradition : La baignade des chevaux
    Le dernier ou l’avant dernier dimanche du mois de juin.
  • La chapelle de Restudo dédiée à Notre-Dame et à Saint-Eloi (San-Eler) – XIVème et  XVème siècle
  • La chapelle d’Avaugour – XVème Siècle

Localisation

Partager cette page sur :