Entre rivière et forêt

Située au moulin de Blanchardeau, lieu champêtre et vivant, la galerie d’art de Blanchardeau surplombe la rivière et la forêt. D’une superficie de 60m², ses murs blancs et son parquet en chêne offrent un cadre très chaleureux et atypique.

Un florilège d’artistes

A raison d’un artiste par mois, diverses pratiques et techniques artistiques sont présentées : collage, acrylique, sculpture, gravures, aquarelles, poterie, installations

Il est aussi possible d’exposer à deux ou à plusieurs.

Exposition « Poussée végétale », Arlite, du 7 au 29 août 2021

« Nous sommes de la nature, dans la nature, par la nature et pour la nature. » Georges Sand

« Dans mon jardin, pousse une haie champêtre depuis trente ans qui a peu à peu façonné mon regard et ma sensibilité. Désormais, comme une poète, je ne regarde plus les arbres de manière ordinaire. »

A l’affût du cycle du végétal, Arlite traque cette force de vie, cet élan vital qui explose en bourgeon, ce passage de la feuille à la fleur jusqu’à sa mort. Une éclosion qu’elle redonne à nouveau lors de sa création qui la guide dans la trace du crayon, du couteau à peindre, de la déchirure du papier coloré.

Habitée par cette poussée végétale, Arlite ne recherche pas une reproduction fidèle d’une plante, mais une architecture de formes, un équilibre. Cette recherche est sans cesse remise à mal dans les collages-peintures. C’est un savant ajustement entre les formes, les vides et le choc des couleurs. Sur la toile, ce fond coloré -peint préalablement, avant et en dehors de tout collage- vient donc se greffer le déchirage du papier coloré.

Ses tableaux tentent de rendre visibles sur la toile la force de vie de la plante dans la nature.

 

Partager cette page sur :