La présence du frelon asiatique dans les Côtes d’Armor depuis 2010, et son développement sur tout le département, engendre des risques concernant leur présence pour les apiculteurs, l’agriculture, la santé et l’équilibre de la biodiversité.

De bons gestes citoyens contre le Frelon Asiatique

Lutter contre le frelon asiatique est à la portée de tout citoyen, car celui-ci représente une réelle menace pour la biodiversité et l’apiculture.

En avril et mai, détruire les reines fondatrices de colonies

Il est possible de limiter l’expansion de l’espèce en éliminant un grand nombre de reines qui fondent les colonies au printemps.

C’est en avril et mai la période de construction des nids primaires. Ceux-ci sont le plus souvent situés dans des endroits peu élevés : nichoirs, haies, linteaux de fenêtre ou de porte, auvents, cabanons, abris de jardin, granges, serres, vérandas, garages, sous des toitures…

Deux moyens pour cela :

  • Détruire les nids primaires dès le printemps
  • Piéger les reines.

Si vous avez trouvé un nid, vous devez le signaler et tenter de le détruire

Remplissez la Fiche signalement nid frelon asiatique Leff Armor-2018

Si vous ne pouvez pas le faire vous-même, contactez votre Mairie pour avoir les coordonnées du référent communal qui pourra intervenir.

De la taille d’une balle de ping pong à celle d’un melon, le nid de frelon est facilement destructible. Assurez-vous que la reine est à l’intérieur, sinon cela ne sert strictement à rien car elle reconstruira un autre nid primaire.
Il faut pour cela attendre le soir, les frelons asiatiques n’étant actifs que durant le jour.
Détruire les nids primaires est plus facile que de détruire un nid secondaire, souvent situé à 20m de haut. La destruction du nid écologique est aussi plus écologique puisque cela ne nécessite pas de produits chimiques.
Tuer la fondatrice d’un nid primaire, c’est éviter qu’un nid secondaire, plus gros pouvant donner à terme 150 à 200 fondatrices, ne se crée.

Du piégeage le plus sélectif possible, uniquement de mi-mars à mai.

Le piégeage des fondatrices peut être réalisé de mi-mars à mai avec des pièges les plus sélectifs possibles.
Différents modèles commerciaux existent, mais il est possible de réaliser son piège soi-même en recyclant des bouteilles d’eau.

Les pièges sélectifs sont à placer dans l’environnement des nids non détruits l’an passé, et aussi près des composteurs

Chaque capture d’une fondatrice signifie un nid en moins.
Dans tous les cas, il faut absolument retirer les pièges fin mai. Passée cette période, ils sont inutiles et néfastes.
Seuls les apiculteurs gardent du piégeage pour limiter la prédation sur les ruches.

Si vous avez capturé des fondatrices de Frelons asiatiques ou détruit des nids primaires, veuillez transmettre vos données à :
Jean Yves GUILLOUËT, Leff Armor Communauté, au 02 96 70 17 04
Piège frelon asiatique sélectif 2018Reconnaissance des nids
Le cycle du Frelon asiatique
Différencier frelon asiatique / commun
Piège sélectif Frelon asiatique

Partager cette page sur :