Du 07 au 29 mars 2020

Lieu : Moulin de Blanchardeau, Lanvollon

Téléphone :02 96 70 17 04


 

Cette exposition est née de la rencontre du photographe Michel PIERRE avec les pierres magiques de l’artiste René MORICE. Au début, Michel « fasciné par les constructions en pierres de René » pensait préparer une exposition consacrée uniquement à ses pierres. Avec les conseils de Roselyne DESCAMPS, le projet a pris de l’ampleur et il est devenu plus complexe. Il s’agissait alors de mettre en valeur le patrimoine des pierres sacrées de toute la Communauté de Leff Armor « 28 communes et 5 communes proches, Le Vieux-Bourg, Saint-Clet, Saint-Connan, Saint-Gilles-Pligeaux et Squiffiec pour leurs menhirs, fontaines… », en partant des plus anciennes « les mégalithes du néolithique datant de 5000 ans avant J-C », puis les stèles gauloises 800 ans avant J-C, puis les pierres sacrées du christianisme « croix, calvaires… »  à partir du Ve siècle après J-C, pour arriver à celles de René XXe-XXIe siècle « Art brut » et aussi les murs et céramiques remarquables de Roselyne, à partir de 2000 pour la restauration des murs et 2005 pour l’application des mosaïques « Art brut ». Michel a essayé à travers ses photos de montrer l’harmonie qui existe entre ces pierres, la nature et le paysage breton. Il se produit une alchimie spirituelle entre la Terre et le Ciel au contact de ces pierres. Les énergies rayonnent vers la nature et les être vivants. Le divin n’est jamais éloigné. Les pierres de René font à elles seules la synthèse de toutes les croyances du passé, du présent et pourquoi pas du futur. On y trouve dans ses constructions, des mégalithes « menhirs, dolmens, cercles de pierres », des petits temples, des pyramides, des forteresses, des croix, des cairns chamaniques « ovoo et ihapsa » très sophistiqués, des silhouettes, des personnages, des animaux, des esprits de la nature… Dans ses pierres se cachent les esprits de la Terre, de l’Univers et du petit peuple. Ces petits murs sont comme des portes vers les mondes parallèles invisibles. Protéger et respecter ces pierres sacrées, c’est aussi protéger la nature, mieux connaître nos ancêtres et ainsi prendre le chemin de la sagesse. Je pense que les pierres de René sont sacrées.

Merci René pour ton œuvre,

Michel PIERRE

Partager cette page sur :